• Te voilà arrivée

    Brave new world!

    Bienvenue dans le monde réel, celui où tu avais juré de ne jamais mettre le pieds.

    Petite tu voulais être maîtresse du monde,

    Adolescente tu regardais avec mépris ces vieux cons d'adultes en te répétant que jamais tu ne serais comme eux,

    A dix-huit ans, le bac en poche tu voyais le monde s'ouvrir devant toi,

    Quelques années plus tard, te revoilà un peu plus grande, un peu plus ronde et un peu moins naïve,

    Dans ton regard l'inquiétude a fait place à l'espoir,

    Tes nuits sont devenu d'interminables dialogues avec toi-même,

    Et les jours défilent, imperturbablement sans apporter d'autres changements que ceux des nuages

    Se lever , s'habiller et prendre le train. Aller quelque part, essuyer son lot d'ennuis,

    Regarder les choses ne pas évoluer, tourner en rond et en rond.

    Et puis on se lève un matin, fatiguée d'avoir trop espéré, lassée d'avoir lutté contre des moulins à vent,

    On finit alors par accepter sa propre médiocrité, son rôle insignifiant dans le cours de la vie.

    On n'est qu'un grain de sable au milieu de grains de sable,

    Ensemble, ces petites graines forment un tas, une dune, un rampart, un abri,

    Mais seule, la petite graine de sable s'évanouit dans la nature.

    Bienvenue dans le monde réel.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :