• Pourquoi des pingouins?

    Photo Petit Pingouin ; Claude Nadeau

    Dis maman, pourquoi je ne suis pas un Pingouin?

    Je suis sure que certains en lisant ce blog se sont demandés pourquoi je fais ainsi référence aux pingouins. J'avoue que je suis tentée de pondre une explication pseudo-philosophique  avec appel à Freud et d'autres illuminés du ciboulot. En fait la vérité est largement plus triviale. J'adore voir ces petites bêtes évoluer maladroitement sur leurs petites pattes. Il faut les voir braver le grand froid, parcourir des mers de neige à la recherche de cailloux. Manger, dormir, courir et ramasser des cailloux...En voilà une existence. Il y a bien longtemps de cela,  alors que je n'étais qu'une adorable et innocente petite fille, je plaignais ces petites choses, obligées de cueillir des cailloux comme n'importe quel prisonnier, avec la classe en plus. Je me disais à l'époque que Dieu avait réservé un sort bien cruel aux pingouins en les condamnant à vivre ainsi. ..

    Les années ont passé, j'ai pris de l'âge (même si je prétends toujours avoir vingt ans) , du poids et des formes , et je réalise que ma petite vie n'est guère excitante. J'avance maladroitement dans l'existence,  me heurtant à chaque tournant à des obstacles qui me paraissent insurmontables. Le pingouin lui au moins possède une douce fourrure qui lui permet d'affronter le grand froid. Moi j'ai beau brandir tout le savoir accumulé au fil des ans, je suis toujours aussi vulnérable. Une brise et je tombe, une vague de froid et je m'enrhume. Chaque année je fonde les mêmes espoirs , j'espère enfin arriver sur l'autre rive, mais il faut encore tout recommencer et recommencer. Finalement, je me dis que ce n'est pas si mal un pingouin.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :