• Harry Potter

    Harry Potter et la coupe du feu

    Hi everybody!

    Votre aimable servante, après une rude bataille a enfin réussi à voir le nouveau Harry Potter et je dois avouer que pour une fois je n'ai pas été trop déçue. Après les adaptations trop "Disney", de l'americain Chris Columbus, la franchise semble se dirigeait vers des adaptations certes plus infidèles mais plus personnelles et mieux maîtrisées. Aussi, les fans les plus acharnés de l'oeuvre risque d'être déçus. Mais franchement, pouvait on retranscrire fidèlement toutes les histoires de JKR? Honnêtement non! Ainsi, dans ce volet on ne verra ni les Dursley (ouf c'était vraiment lourd) et encore moins le front de libération des elfes. Cependant, tout comme pour le prisonnier d'azkaban, l'intrigue passe par moment trop vite beaucoup trop vite. Ceux qui sont peu coutumiers de l'univers de JKR risquent d'être un peu largués par moment. Quand aux autres, ils regretteront certaines ellipses franchement préjudiciables! On a même l'impression qu'il manque une bonne quinzaine de minutes au film! Je soupçonne d'ailleurs la production d'avoir amputé le film pour des raisons bassements commerciales.

    Harry Potter et la coupe de feu

    A part ce scénario amputé, le film est divertissant et dynamique , grâce à l'excellent travail de Mike Newell, le réalisateur de 4 mariages et un enterrement. Son Harry Potter possède non seulement la même veine gothique que le précédent, mais en plus il y a ce côté british qui manquait cruellement aux  premiers films. Ainsi on a droit à quelques scènes absolument délicieuses qui rendent hommage au célèbre humour d'outre manche. Mieux encore, Newell retranscrit avec justesse l'adolescence, ses petits tracas (dur dur d'inviter une fille à danser) et surtout ses moments de désillusion. Et c'est justement le propos central du film, la perte de l'innocence, même dans un univers où la magie semble apte à régler pas mal de problèmes. D'ailleurs la phrase "un jeune homme a été tué", énoncée sombrement, résume le propos du film : fini de s'amuser!

    Pour finir, le jeu des acteurs est dans l'ensemble bon, avec une mention spéciale à Ralph Fiennes, excellent en Voldemort. En revanche, Michael Gambon en Dumbledore fait amèrement regretter le défunt Richard Harris, bien plus pétillant et malicieux!

    Bon film!


  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Décembre 2005 à 18:06
    c'est fait
    Ca y est j'en reviens, faut être courageux pour aller le premier samedi apres-midi en VF, la salle bourrée de gamins (faut dire j'emmenais la mienne) En fait je crois tout simplement que je n'aime pas les films de Harry, j'ai tellement aimer les livres que c'est trés difficile de pouvoir apprecier.
    2
    lilia
    Jeudi 8 Décembre 2005 à 20:49
    je suis ac toi mon denis
    ben harry poter on a vu le1 le2 le3 le4 et je trouve ke y avais po de belles senes sauf celle de la dance et les filles etait tres belles comme moi et harry t trop mignon denis tu me passe ton e mail hein repond
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :