• Domino

    Top Gomme !

     Hi Everybody!

    Le film crétin et prétentieux existe, je viens de le découvrir! Oh mes ancêtres, mes frères et soeurs, plus jamais je ne me moquerais de Jean Claude ou de Cri Cri Lambert! Chez eux au moins il y a une espèce de noblesse dans la ringardise, de la sensibilité au fond de la crétinerie! Et oui, derrière le sourire imbécile de JCVD se cache une grande conviction ...à défaut d'un grand talent! Aussi , je vous pardonne car à côté de ce que vient de m'infliger Tony Scott, vous remontez pas mal dans mon estime

    Tony est à son grand frère Ridley, ce que McDo est au Maxim's : une illusion qui n'a de l'original que le nom! Bon de temps en temps tony entre deux bières de beauf réussi à pondre des films potables : Spy Games, Ennemi d'Etat... Mais le bougre réussit hélàs à vomir quelques navets qui ont réussi plomber les neurones de toute une génération : TOP Gay..pardon Top Gun!

    Parlons de Domino ou plutôt comment-j'ai- réussi -à -gâcher- un- bon- sujet- grâce- à -une- réalisation -parkinsonienne. La vraie Domino était une fille à papa casse cou qui avait troqué sa vie chiante de mannequin pour une existence plus rock'n roll de chasseuse de prime. Violente, tragique, absolue, droguée, lesbienne, féministe, Domino Harvey était un vrai personnage qui méritait bien mieux que ces images criardes, et un découpage épileptique. Hélàs, Domino, le film, est un prétexte à tous les travers de la beaufattitude, que même Bruckheimer et Bay (les maîtres en la matière), n'auraient jamais osé afficher. En tête :

    - Une pépée néo punk qui agite ses nichons et son string pour exciter tous les vicelards du coin! Domino la féministe où es tu?
    - Une abominable "musique" rap-techno-punk-hard pour faire djeun's
    - Des couleurs criardes, qui vous font regretter de ne pas être daltonien voire aveugle..
    - Un montage qui confirme que le 'style mtv reste malheureusement d'actualité! En clair 3 000 000 d'images par seconde! Eh Scott, le travelling tu connais?
    - Une Keira machin pas du tout crédible en bad girl et qui risque, si elle continue dans cette voie, de rentrer très très vite Outre Manche.
    - Une histoire d'amour niaise avec un bad boy latino ( pléonasme). Eh, Domino elle était lesbienne m'sieu!
    - Des effets sonores cheap !

    Le film a tout pour déplaire, mais curieusement, il réussit à divertir tant il est risible, tant il accumule les niaiseries avec une prétention qui frise la ringardise. Certaines séquences sont tout simplement hallucinantes, hors sujet, sans lien réel avec le sujet du film! Il faut tout simplement se pincer pour y croire! Comme quoi, le talent n'est pas héréditaire (bon depuis Top Gun on s'en doutait déjà!)

    Le film est passé presque inapperçu aux US et je doute qu'il fasse plus d'effets en France. La vraie Domino est morte avant la sortie de ce machin, dommage, car c'est sûr qu'elle n'aurait pas manquer de régler son compte à Tony Scott!

    Tchuss!


  • Commentaires

    1
    Quentin
    Dimanche 28 Mai 2006 à 18:45
    Contestation
    Ecoute ma grande Domino n'est pas du tout celle que tu crois. Elle à attaqué en justice tous les bêtes peoples, qui disaient qu'elle était lesbienne.Il est vrai que la b-o laisse à désisérer. Et si pour Top Gun est un navet tu n'as pas tres bien saisi ce qu'était le cinéma. Et pour ta gouverne, je crains bien que Domino (si elle était encore parmis nous)aurait été régler le compte de Tony vu qu'elle à travaillé elle même avec lui sur le film. Et SI elle a vu le film, dont elle était même tres contente. Avant de critiquer renseigne toi ma grande...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :