• Bloody Sister

    C'est arrivé près de chez vous.

    Hi everybody,

    Cela fait un bail que je n'ai pas écrit et pour cela je tiens à présenter mes excuses. Mais rassurez vous, je suis bel et bien de retour, prête à vous faire partager mes goûts

    Pourtant ce dont je vais vous parler est assez perturbant et en écrivant ces quelques lignes je dois vous dire que je suis en état de choc!

    Pour commencer, il se trouve qu'à une époque où la contraception n'était pas vraiment dans les moeurs en Afrique, mon père a eu une aventure qui hélas pour moi s'est soldée par la naissance d'une fille. Pourtant je n'ai connu l'existence de cette demi-soeur que vers l'âge de 12 ans. Cependant à l'époque j'étais trop jeune et trop insouciante pour m'en préoccuper. Ainsi mes soeurs, mon frère et moi nous avons vécu dans notre cocon loin de cette grande soeur dont mon père ne parlait qu'épisodiquement. Il est vrai que ma mère n'aimait guère cette enfant et ne souhaitait pas la voir s'immiscer dans nos vies. A l'époque je pensais qu'il s'agissait de la réaction typique d'une femme jalouse. Mais ce qui va suivre confirme à quel point ma mère avait raison.

    Il y a deux ans, cette soeur a décidé de reprendre contact avec nous, soi-disant pour retrouver ses racines. Nous l'avons accueillie avec plus ou moins de réticence mais après tout c'est une partie de nous. Etant en France, au moment de sa visite en Afrique, je n'ai pas eu l'occasion de la voir. Mais peu de temps après, une fois de retour en Europe, elle a pris contact avec moi. J'avoue que je suis restée assez distante lors de nos deux premières rencontres. Il faut dire qu'il y avait quelque chose dans son attitude qui ne m'inspirait pas confiance. Mais bon, j'ai mis cela sur le compte de ma réserve naturelle.

    Hier, elle m'a appelée pour me rendre visite et j'ai accepté. 19H30 elle arrive chez moi, je l'accueille et tout en sirotant du thé nous discutons. La conversation dérive vite sur ma situation actuelle et ma recherche d'emploi. Et à un moment je n'ai pas aimé ses propos, et je le lui ai fait comprendre. Je lui ai clairement dit que j'avais 27 ans et que je ne l'ai pas attendue elle pour régler mes problèmes. Nous commençons à nous disputer et soudain là voilà qui renverse mon ordinateur portable, me jette à terre et commence à me frapper. J'ai bien sûr appelé à l'aide, essayé de sortir pour alerter les voisins. Mais cette fille était folle, complètement folle. Alors je me suis calmée et j'ai attendue qu'elle se calme. J'ai eu horriblement peur, je ne sais pas si vous imaginez ma situation. Vous êtes chez vous, et là quelqu'un vous agresse et en prime s'installe royalement dans votre salon? J'ai passé de longues minutes debout, silencieuse à la regarder se pavaner et parler de respect. Mon cul! Je lui ai alors dit que pour ma part son cas était réglé, qu'elle pouvait me frapper encore mais que cela m'étais égal. Elle a par la suite commencé à faire comme si de rien n'était, à rire ou à me provoquer en abordant des sujets anodins. Mais je suis restée calme, sans lui adresser le moindre mot. Je me disais "Seigneur, fais la sortir et je jure que je ne laisserai plus cette folle me rencontrer" Elle a fini par partir en lançant que cette histoire ne l'affectait pas, mais je suis restée silencieuse. Elle a fini par partir et alors, toute la peur en moi a ressurgit. Je me maudissais pour ma faiblesse mais en même temps j'en voulais à mon père pour m'avoir donné une sœur pareille. Je l'ai appelé hier et pour la première fois de ma vie je me suis montrée irrespectueuse. Je lui ai dit : « Papa, cette espèce de folle que tu veux nous imposer comme sœur, je ne veux plus en entendre parler ». Et je lui ai tout raconté, mi pleurant mi grondant. Mais surtout, je lui ai bien fait comprendre que pour moi cette fille était bel est bien morte » Il a été outré de cette attitude et bien entendu m'a promis d'intervenir. Je sais que ce n'est pas de sa faute, mais je lui en veux d'avoir laisser cette folle entrer dans nos vies. Ma mère trouvait cette fille déséquilibrée, mais tout le monde pensait qu'elle exagérait. Aujourd'hui j'ai fourni la preuve que cette fille est vraiment folle à lier. Je l'avoue, ce ne sont pas ses coups qui m'ont le plus effrayée mais sa violence, toute la haine et la perversion que je pouvais lire dans son regard.

    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi une femme de 31 ans qui a ce genre d'attitude ne peut être qu'une déséquilibrée.

    Tchuss

     


  • Commentaires

    1
    judi
    Mardi 8 Mars 2005 à 11:55
    famille nombreuse famille ?
    erf les problèmes de demi freres et demi soeurs c'est vraiment pas facil a gerer la meilleure des solutions reste parfois la distance ou le pardon.. meme si cest frustant d'avoir été une victime et de ne pas avoir pu répliquer .. surtout face a une personne qui n'a plus toute sa tete....
    2
    Me
    Lundi 18 Avril 2005 à 23:57
    you are not alone
    Salut Spike, J'ai une soeur aussi et ce n'est pas facile tous les jours. Mais j'ai décidé malgré tout de nous donner une chance. Tu devrais en faire autant. bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :